Voyage en Roumanie des élèves de l'atelier math.

Lors de la semaine du 1 au 8 décembre 2017, les élèves de l’atelier « Graines de chercheurs », du lycée François Arago, se sont rendus en Roumanie dans le cadre du projet Erasmus+ qui les jumelle avec des camarades du lycée B.P. Hasdeu de Buzau.
Ce projet associe les mathématiques et les langues et s’appuie sur le dispositif MATh.en.JEANS. Ce dernier consiste à mettre en relation des élèves de deux établissements qui vont chercher toute l'année, sous la direction de professeurs, des problèmes ouverts proposés par un chercheur en mathématiques (Robert Brouzet du laboratoire LAMPS, UPVD dans leur cas).
Par rapport à un atelier MATh.en.JEANS classique le projet Erasmus+ Maths and Languages propose que tous les échanges, tant à l'écrit qu'à l'oral, soient effectués en anglais, langue scientifique internationale. Marie Diumenge et Christelle Queru, professeurs de mathématiques au lycée Arago, qui animent l'atelier et ce projet tout au long de l'année, les ont accompagnés et encadrés lors de ce voyage.

Une telle coopération scientifique est aussi, évidemment, l'occasion d'échanges et de visites culturels. Ainsi, après avoir pris l'avion de Barcelone à Bucarest, les élèves ont profité, avant de se rendre à Buzau, d'une visite de la capitale roumaine, guidés par quelques-uns de leurs camarades roumains et trois de leurs professeurs. Ils se sont en particulier rendus au musée d’art de la ville et au marché de Noël.

 Ils ont ensuite rejoint la ville de Buzau située au nord-est de la capitale, où chacun a été accueilli dans la famille de son correspondant. Le dimanche, ils se sont tous retrouvés pour visiter la ville et faire du patin à glace. 

A partir du lundi, les élèves du lycée Arago, ainsi que leurs correspondants, se sont rendus au lycée B.P. Hasdeu de Buzau et ont mis en commun leurs idées sur les problèmes qu'ils cherchaient, puis ont continué leur recherche ensemble.

« C’était bien, malgré la différence d’âge (mon correspondant a 13 ans alors que j'en ai 16 ans), nous nous sommes très bien entendus, avons noué une véritable relation d’amitié qui, je l’espère continuera malgré la distance » témoigne Tristan, élève de première au lycée Arago.

Le soir la plupart des jeunes se retrouvaient, avec leurs correspondants, dans un restaurant qui faisait également salle de jeu (pistes de bowling, billards, tables de ping-pong…).

« J’avais beaucoup d’a priori sur les Roumains, et j’étais un peu stressée pour le voyage, mais je me suis rarement autant amusée, et maintenant j’ai super hâte qu’ils viennent en France » témoigne une élève de seconde.

Ce voyage leur a permis de découvrir un pays, une culture et de tisser des liens avec les élèves du lycée Hasdeu, qu’ils sont impatients d’accueillir à leur tour au mois d’avril.

  « C’est la deuxième année que je m’y rends.  J’ai préféré cette année. Les problèmes sont super intéressants et pour les résoudre il nous faut souvent voir la chose sous plusieurs angles ; c’est très agréable de partager nos résultats et de voir les différences avec ceux des élèves roumains. On a eu plus le temps de rester avec nos correspondants, nous étions plus nombreux des deux côtés et le lien est plus fort maintenant que jamais. Il me tarde d’y retourner l’an prochain » nous raconte encore un autre élève.

L'échange réciproque aura lieu prochainement : les élèves roumains viendront en France du 30 mars au 9 avril 2018 accompagnés de leurs professeurs. Au cours de ce séjour, tous les élèves participant au projet se rendront à Montpellier les 5, 6 et 7 avril où aura lieu l'un des 8 congrès organisés par l'association MATh.en.JEANS sur le territoire national en 2018 (4 congrès sont aussi organisés à l'étranger : Padoue, Berlin, Chicago et Pondichéry).
Ce congrès qui réunira à lui seul 650 participants leur permettra de présenter les résultats de leurs recherches (en anglais pour les élèves concernés par ce projet Eramus+) devant un auditoire composé d'élèves, d'enseignants et de chercheurs, exactement comme ils le feraient s'ils étaient des mathématiciens professionnels.